Adresse au Président de la République et au 1er Ministre

Les valeurs laïques sont, aujourd’hui, pour nous, citoyen-ne-s féministes, membres de l’Assemblée des femmes, l'instrument le plus pertinent pour la préservation du vivre ensemble et du faire ensemble.

Ces valeurs sont  garantes des acquis en matière de droits des femmes à condition que l'égalité de genre soit reconnue comme tout à fait essentielle, et les droits acquis comme non-négociables.

9 femmes politiques, dont 8 anciennes ministres, publient une tribune pour dénoncer le recul du gouvernement sur l’égalité professionnelle femmes – hommes.

L’Assemblée des Femmes invite Pinar Selek, sociologue et militante féministe turque, victime d’acharnement judiciaire, à parler de sa résistance et de ses combats à l’occasion de la sortie de son dernier livre “Parce qu’ils sont arméniens”

L'Assemblée des Femmes a le plaisir de vous convier à sa 23ème Université d'été qui aura lieu :

les 26 et 27 août 2015

à La Rochelle, salle de l'Oratoire

sur le thème "Droits des femmes et laïcité"

Vous pouvez d'ores et déjà vous pré-inscrire via ce formulaire en ligne

ASSEMBLÉE DES FEMMES –AG du 5 février 2015 18h Hôtel de ville de Paris 5 rue de Lobau RAPPORT d’ACTIVITÉ 2014

Les 60 associations du collectif Abolition2012, dont l'Assemblée des Femmes fait partie, vous invitent à accueillir Rosen Hicher à Paris le dimanche 12 octobre, à l’issue de sa marche de 800 km pour l’abolition du système prostitutionnel.

L’écrivaine et journaliste Djemila Benhabib, Prix international de la laïcité 2012 et finaliste du Prix Simone de Beauvoir en 2013, auteure du célèbre livre Ma vie à contre-Coran, est actuellement poursuivie en justice, au Québec, pour diffamation par un établissement scolaire privé musulman.

L'Assemblée Générale annuelle de l'ADF aura lieu le jeudi 5 février 2015 à l'Hôtel de Ville de Paris. Elle sera suivie d'une conférence "Le féminisme au défi de la transmission" au cours de laquelle Florence Montreynaud présentera son dernier livre, et qui se continuera par un échange avec des représentantes des jeunes collectifs féministes.

Pages