L'Assemblée des Femmes appelle à voter pour Emmanuel Macron

 

 Téléchargez le CP en pdf

Paris, le 30 avril 2017

L'Assemblée des Femmes, association féministe, universaliste et laïque, n’a pas souhaité prendre position avant le 1er tour de l'élection présidentielle. Chacun.e de nous a voté selon ses convictions politiques et en fonction de ses analyses.

Tout en nous associant aux interpellations exprimées par les autres associations féministes, nous avions pour notre part, avant le 1er tour, interrogé les candidat.e.s à l’élection présidentielle sur trois points à nos yeux primordiaux: - l’installation d'un ministère des droits des femmes de plein exercice avec des moyens, - l’extension des lois sur la parité aux scrutins oubliés par la loi, - la prise en charge effective de la précarité des femmes et le soutien à la résistance de celles qui sont en butte au communautarisme dans les quartiers.

Les résultats du 1er tour du 23 avril 2017 ont désigné pour le 2nd tour Emmanuel MACRON, En Marche (8.657.326 suffrages) et Marine LE PEN, Front National (7.679.493 suffrages).

La présence du Front National au 2nd tour, validée par le vote d’un très grand nombre de nos concitoyen.ne.s nous donne la responsabilité de sortir de notre réserve.

Aujourd'hui, nous disons avec fermeté que nous refusons absolument et dans sa totalité la vision de la société et le programme du Front National, dont la candidate, héritière de son poste selon une légitimité archaïque que nous récusons, ne peut en aucun cas représenter les femmes de notre pays, la France.

Sur tous les sujets qui fondent nos convictions et notre engagement associatif: droits des femmes, avortement et contraception, accès à la PMA, égalité femmes/hommes, laïcité, égalité professionnelle, éducation des filles et des garçons, lutte contre les violences, nous constatons que les principes, le programme, et les actions du Front National sont en irréductible opposition avec les nôtres.

Nous ne voulons pas pour nous-mêmes et nos enfants de la société inégalitaire fondée sur le rejet de l'autre, de l’étranger.e, sur la hiérarchie des individu.e.s qu'il prépare.

En conséquence, nous appelons les femmes et les hommes adhérent.e.s de l’Assemblée des Femmes, ami.e.s et compagn.on.ne.s de notre chemin militant, à voter Emmanuel Macron le 7 mai prochain.

" Les droits des femmes, quand ils n'avancent pas, ils reculent. Il n'y a pas de surplace possible." Yvette Roudy. 

 appel_adf_vote_2nd_tour_macron_30.04.17.pdf (344.05 Ko)