L'Assemblée des femmes, historiquement fondée sur la lutte pour la parité, salue les récentes évolutions au sein du PS qui vont dans le sens d'une meilleure représentation politique des femmes à égalité avec les hommes. Le PS, à l'instar du Gouvernement, se met enfin sur les rails d'une stricte parité de ses instances (bureau national et secrétariat national).

Le récit de la correspondante en Egypte de France 24, Sonia Dridi, de l’agression sexuelle qu’elle a subie vendredi 19 octobre place Tahrir, au Caire, nous est malheureusement familier. Nous dénonçons les violences subies par toutes les femmes en Egypte, qu'elles soient tunisiennes ou étrangères.

Dans la continuité des travaux menés lors de notre Université d'été sur l'éducation non sexiste, l'AdF relaie cette tribune de l'Association de Recherche sur le Genre en Education et en Formation qui plaide pour un plan de formation à l'égalité des sexe à destination de tou-te-s les enseignant-e-s et l'ensemble des personnels qui concourent à l'éducation et à l'éducation des élèves.

Après le verdict révoltant rendu par le Tribunal de Créteil dans l'affaire de viols collectifs, le collectif Féministes en Mouvements lance un appel au Président de la République à réagir au plus vite. L'Assemblée des Femmes signe et relaie cette tribune que nous vous invitons à signer !

Retrouvez le texte d'Yvette Roudy, fondatrice et présidente d'honneur de l'association, lu lors de l'ouverture de l'Université d'été de l'Assemblée des Femmes, le 22 août 2012.

Retrouvez en intégralité l'intervention de la ministre des Droits des Femmes, Najat Vallaud-Belkacem lors de la 2ème journée de l'Université d'été de l'Assemblée des Femmes à la Rochelle, le 23 août : Interpellation de Danielle Bousquet et échanges avec la salle.

Retrouvez en intégralité l'intervention du ministre de l'Education nationale, Vincent Peillon, en clôture de la table-ronde "Education non sexiste" lors de la 2ème journée de l'Université d'été de l'Assemblée des Femmes, le 23 août à La Rochelle. C'est à cette occasion qu'il a annoncé sa volonté d'instaurer un module obligatoire de formation à l'égalité filles-garçons pour tous les acteurs éducatifs et l'intégration de l'objectif d'égalité filles-garçons dans le cadre de la réécriture des programmes scolaires.

Vincent Peillon, ministre de l'Education nationale

L’Assemblée des Femmes salue les prises de position du ministre de l’Education, Vincent Peillon, en faveur de la transmission du principe républicain d’égalité filles/garçons à l’école dès le plus jeune âge.

Pages